×
30 août, 2015

« Avez vous déjà vu un arbre rétrécir ?
La nature et Les êtres humains sont faits pour grandir, s’épanouir et se dépasser…
Le être humains  Comme les  plantes, ont besoin d’un jardinier, non pas pour le faire grandir de force, car il est bien inutile de tirer sur un brin d’herbe pour le faire pousser plus vite ! mais pour apporter du terreau à la terre, nettoyer les mauvaises herbes, arroser et  permettre à chaque branche de bien respirer »Voici une métaphore qui raconte le métier de coach…
Vous entendez certainement beaucoup parler de coach, consultant autour de vous ou dans les médias. Aussi, certains messages peuvent vous apparaître contradictoires et, au final, vous avez peut-être une représentation floue de ce qu’est une intervention de coaching, une posture de coach,  De consultant, d’expert, de formateurEn effet, le rôle  du coach n’est pas le même que celui du consultant auquel il est souvent comparé. Un consultant peut de tant en tant adopter une posture de coach dans ses interventions et le coach peut être considéré comme faisant parti de la grande famille des consultants mais ces deux mots désignent et recouvrent selon moi deux rôles bien distincts.Ainsi, un consultant même très expérimenté n’est pas un coach et ne peut pas prétendre l’être sans un véritable apprentissage du coaching. Ou se situent les principales différences dans ces deux postures coach et consultant ?Qu’est-ce que la posture « consultant » et quand faire appel à ses services? Si différent du coach !
Le consultant a pour mission de formuler des conseils !!!
il fournit à son client des recommandations issues de l’expérience  appuyées par un diagnostic de la situation.Le consultant intervient pour répondre à un besoin spécifique de son client. Ce besoin se situe dans le présent et l’entreprise recherche un regard extérieur pour mener une analyse et suggérer des modifications.Il débutera par un état des lieux de l’existant afin de soumette un diagnostic.Leconsultant intervient pour modifier quelque chose dans le présent.Ce diagnostic sera suivi  de conseils ou de recommandations.Le client sera alors décideur des actions à mettre en place.Le plus souvent, le consultant en sera le pilote.Son travail est ponctuel, défini par missions.le client fait appel à cette expertise précise, qu’il a identifiée comme utile ou nécessaire, va l’utiliser ponctuellement ou de façon récurrente mais ne va pas se l’approprier.Le consultant repart avec !!! L’exemple de l’expert-comptable est significatif …

Qu’est-ce que la posture « coach » et à qui le coach s’adresse-t-il?

La posture coach est directement centrée l’accompagnement et la mise en action, c’est une façon d’écouter d’observer, d’entrer en relation avec son client.
Le coaching est l’accompagnement de personnes ou d’équipes pour le développement de leur potentiel et de leur savoir faire dans le cadre d’objectifs professionnels ou personnelsLe coach vise à renforcer l’autonomie et le déploiement du potentiel des personnes qu’il accompagne.
Son postulat de départ est que toute personne (ou équipe) possède les talents, les ressources dont elle a besoin pour s’épanouir et s’exprimer pleinement, et surtout quele client est le seul expert de sa propre vieIl a suivi une formation spécifique au coaching et dispose d’une boîte à outils largeIl fonctionne selon une méthodologie bien précise (processus).Ce processus se déroule entre présent et avenir, avec une tendance très forte à la projection vers le futur. Le client reste toujours pilote de l’action.Le coach fera preuve d’adaptabilité, d’écoute, et savoir mettre son client  en mode « énergie positive » !Attention, le coach n’a pas de fonction de conseil,  le client étant le « pilote !!!!Pour le coach, la posture est la suivante : son client est en général bien renseigné sur la dimension technique de ses problèmes et préoccupations, soit pour les résoudre, soit pour atteindre des résultats plus performants. Le client est donc considéré comme le meilleur expert de son domaine et lui seul est capable de trouver les réponses les plus appropriées.Le rôle du coach est d’aider le client à trouver et à mettre en oeuvre ses propres solutions, sans se substituer à sa démarche et lui proposer des options de réponses, mais en lui posant des questions, en déclenchant des prises de conscience et en formulant quand il est nécessaire des feedback constructifs. Ce qui caractérise le coach c’est la mise en action efficace et positive !Ses questions doivent permettre de s’éloigner du problème tel qu’il posé par le client et doivent permettre au client de modifier le cadre de référence et de changer la façon dont il se pose son problème. Car c’est tel qu’il le pose que son problème est insoluble, tel qu’il l’aborde que sa situation n’a pas d’issue. Donc, le coach professionnel ne se focalise pas sur le problème tel qu’il est posé par son client, mais plutôt sur la façon de son client se pose le problème ou décrit sa situation. En effet, si un client ne trouve pas de solutions à son problème il doit reconsidérer la façon dont il se pose ce problème…A la différence du consultant, le coach n’apporte pas de conseils, d’informations supplémentaires à son coaché. Il ne lui indique pas une manière de faire ou d’être.Le conseiller oriente, le coach développe une compétence spécifique, le consultant recommande.Accompagner, conseiller: Deux métiers différents et pourtant souvent confondus.
Ces deux  professions sont proches, ne s’excluent pas les unes les autres. Elles sont au contraire bien souvent complémentaires. Les postures et modes d’intervention de chacun différant comme nous venons de le voir principalement en fonction de la perspective adoptée par chacun d’eux et des objectifs visés.
Comment être efficace concrètement ?
Des consultants se disent coachs, La pratique de certains coachs relève du conseil.
Beaucoup de professionnels proposent à la fois  du conseil et du coaching.
Il serait efficace pour vous de commencer par évaluer  votre situation et posez-vous des questions suivantes :
Qu’est ce que Je  veux?Est ce que ça ne dépend que de moi ?Qu’Est ce qui fonctionne ?Qu’est ce qui ne fonctionne pas ?A quoi est ce que je saurais que j’ai  atteint mon objectif?

Quel est le professionnel qui me convient ?
Si après cette expérience, ni vous ni personne dans votre entreprise n’y voit plus clair ou que vous n’avez pas le temps de vous y prêter, vous pourriez faire  appel à un coach.
L’un des rôles du coach est de vous aider à comprendre les situations donc d’identifier vos besoins et vos envies.
Autrement dit, si vous n’avez pas d’objectif précis, le coach est là pour vous aider à le définir ou à le préciser.
En Conclusion
Lorsqu’une entreprise rencontre des difficultés dans leur cœur de métier, c’est au consultant et à son équipe de mettre en œuvre des stratégies adaptées pour y remédier.La particularité du métier de conseil réside donc dans le fait que ce soit le consultant qui cherche la solution et la met en application pour venir à bout d’un éventuel problème. Le consulting s’adresse aussi bien aux grosses entreprises qu’à des individus, de type chef d’équipe ou salarié.Le coach pour sa part à la responsabilité d’accompagner un individu, notamment un dirigeant ou un gérant de sorte à ce qu’il parvienne à résoudre un problème de lui-même.Le coach intervient de manière à motiver et aide à gagner de la motivation, tout en étant à l’écoute de son client. Son rôle principal est d’accompagner un individu dans un travail personnel qu’il est seul à pourvoir réalisé.Le  coach intervient dans la gestion de crise dans une équipe, dans la motivation, la prise de parole, le leadership comme dans la gestion de stress.Les métiers de consulting et de coaching ne connaissent donc quasiment aucun lien. Mais dans certaines mesures, des clients sont amenés à demander à la fois un service de conseil et de coach.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HAUT
Share On Facebook
Share On Linkedin